Et si l’on mettait le prolongement du confinement à profit pour réaliser un grand nettoyage de printemps en famille? Tri, rangement, classement, il y a de quoi faire dans toutes les pièces de la maison… et même au jardin ou dans le garage! La Luditeam vous a listé quelques unes de ses astuces, testées et approuvées! 

Et avant de commencer, voici la clé :

Chacun range ses affaires et saura donc mieux les retrouver!

Signé La sagesse

Et cela répartit un peu mieux la charge mentale sur chacun 😉

Comment ranger ses papiers

À bas la phobie administrative, vive le tri et l’archivage des papiers. Mais si ! Vous savez, ceux que l’on entasse souvent dans un coin, et que l’on doit ranger quand le tas s’écroule…
Alors la question se pose, que jeter ?, que classer ?, combien de temps les garder ?
Le plus simple est de commencer par regrouper dans une seule pièce tous les papiers qui trainent dans la maison, pour ensuite les regrouper par tas thématiques.
Ensuite, allez au plus simple simple : un gros carton et des pochettes colorées pour les papiers à garder à vie (si vous vous demandez lesquels, cet article est fait pour vous), et plusieurs boîtes à archives pour les papiers et factures du quotidien, que vous ferez tourner chaque année.
Et pour alléger vos prochaines corbeilles à papier : opter pour la dématérialisation des factures peut être aussi une bonne idée, tout comme coller un stop-pub sur sa boîte aux lettres !

Comment ranger les vêtements 

Première étape : commencer à tout sortir du dressing, et trier pour mieux organiser : 

Les vêtements abîmés

D’un côté, rassemblez ce qui est abîmé, qui ne peut plus être réparé. Vous pouvez les couper et les réutiliser en chiffons pour le ménage ou le bricolage. Ou mieux encore : fabriquer une super éponge tawashi avec vos enfants. C’est idée top pour les sensibiliser au zéro déchet. On vous conseille ce tuto vidéo pour vous lancer dans ce DIY écolo 🙂

Autre possibilité, les mettre dans un sac où vous noterez “vêtements abimés à recycler” et que vous déposerez après le confinement dans une benne « Le Relais » : ainsi ils seront triés (en créant de l’emploi solidaire) et transformés en matériau isolant thermique et acoustique. Rien ne se perd, tout se recycle !

Les vêtements réparables

Vous pouvez faire un autre tas, avec ce qui peut être réparé, à mettre dans un carton identifié avec une étiquette pour une prochaine séance couture : bouton décousu, petit trou sur coude du pull où coller un joli patch, jean qui peut être transformé en short… Avec un peu de temps, vous pouvez trouver plein d’idées de customisation et donner une seconde vie à vos vêtements. On vous a trouvé quelques idées ici, mais vous en trouverez de nombreuses autres facilement sur Pinterest.

Les vêtements non-portés

Faîtes un tas avec les vêtements en bon état que vous ne mettez plus. Trop petits, plus à votre goût… Ils sont à déposer dans une benne Relais (propres et repassés dans un sac), ou à mettre en vente sur un des nombreux sites de vente de vêtements d’occasion, comme Vinted, Videdressing, ou d’autres sites spécialisés dans les vêtements pour enfants : PatapamIl était plusieurs fois, ou Bybambou. On vous recommande d’attendre la fin du confinement pour les expéditions, et éviter une surcharge de travail pour nos copains les facteurs 😉

Les vêtements usuels

Et enfin, faîtes un tas de vos vêtements à porter au quotidien, que vous pouvez trier par saison, à ranger ensuite dans des boîtes étiquetées en rangement vertical dans votre placard, selon la célèbre méthode Marie Kondo, ou roulés dans vos tiroirs pour plus de place. Pour s’y retrouver dans les boites, rien de plus simple : vous pouvez y coller des étiquettes que vous personnalisez selon vos besoins pour vous y retrouver. Chez nous, chacun a son code couleur, et on a rajouté un picto pour les saisons. Du coup les t-shirts d’été sont faciles à trouver du premier coup d’oeil, et les pulls d’hiver relégués au fond du placard dans des boîtes de rangement ! Une mise en place digne de la méthode konmari !


C’est aussi une bonne occasion pour favoriser l’autonomie des plus petits, en préparant avec eux leurs vêtements pour la semaine, et chaque cintre ou boîte portera une petite étiquette avec le jour de la semaine. Si vos petits bouts ne savent pas encore lire, des codes couleurs peuvent être décidés avec eux. Et pour les plus grands, on révise les jours de la semaine en même temps…

Le linge de Maison

Et pour le linge de maison, on opte pour des solutions de rangement à glisser sous le lit (housses, boîtes…) pour la housse de couette, la collection de drap housse, le couvre lit qui ne sert plus souvent.
S’ils sont sur des étagères, dans une buanderie par exemple, vous pourrez les ranger par taille de lit (lit enfant, lit adulte) et préparer une parure de lit complète, prête à utiliser. Idem pour les serviettes, que vous pourrez identifier sur les étagères grâce à de petites étiquettes: draps de bains, serviettes de toilette, gants, draps de plage…

En parlant de buanderie, vous pourrez aussi marquer le matériel de couture : la boîte pour les fils, celle pour les coupons de tissu…

Comment ranger sa chambre

Après avoir montré l’exemple avec le rangement de vos vêtements, il y a fort à parier que les plus petits voudront faire de même dans leur chambre à coucher.

Une fois le tri de leurs vêtements réalisé, vous pouvez trier et ranger leurs jouets, ensemble, et dans le calme, lorsque c’est le bon moment pour eux. On prépare les sacs poubelle, des cartons, des boîtes à chaussures, des boîtes en plastique, toutes solutions de rangement dont vous disposez, et c’est parti !

Les jouets cassés et les oubliés

Les jouets cassés ou incomplets : s’ils ne peuvent être réparés, soyons honnêtes, ils ne serviront plus… Direction la poubelle!

Les jouets auxquels ils ne jouent plus, qu’ils n’aiment plus, qui ne sont plus adaptés à leur âge :  on peut en vendre une partie, sur leboncoin ou sur Vinted par exemple, pour démarrer une cagnotte pour l’enfant dont il pourra se servir pour se racheter un jouet qui lui fait plaisir. Pour les autres, vous pouvez opter pour le don, votre enfant fera ainsi des heureux, et il en sera certainement très fier. Autour de vous, ou à des associations et structures qui pourront les récupérer et les redistribuer, notamment pour les fêtes de fin d’année : plusieurs bonnes idées sont à retrouver ici.

Les jouets préférés

Et pour le reste, on les aide à mettre en place un système simple de rangement, avec des boîtes thématiques, que l’on pourra également identifier avec des étiquettes de couleur pour l’aider, ou des étiquettes avec ses personnages Disney préférés : les peluches, les voitures, les legos, la pâte à modeler, les crayons et feutres, les jeux de cartes. 

C’est l’occasion de (re)mettre en place une routine de rangement tous ensemble le soir : “je range les voitures, tu ranges les legos, et ensuite on lit une histoire ensemble?” On a trouvé de bonnes idées dans cet article : “comment faire le tri des jouets”.

Comment ranger sa cuisine

Avec les sorties limitées pour aller faire les courses, autant faire jouer la créativité en cuisine ! On commence par vider ses placards et imaginer des recettes à partir de ce que l’on a déjà, idées que l’on peut d’ores et déjà noter sur un planning des repas la semaine pour répartir leur préparation entre les membres de la famille. On en profite pour mieux trier aussi, en sensibilisant les plus petits, et en collant des étiquettes sur les poubelles de tri pour mieux les reconnaître.

Les courses en vrac

Pour les familles qui sont déjà passées aux courses en vrac, rien de tel que les étiquettes Ludilabel pour marquer vos bocaux et contenants en tout genres !

Au sein de la Luditeam, on a opté pour les étiquettes ardoise réinscriptibles, pour l’épicerie sèche: pâtes, céréales, légumineuses… cela permet de faire tourner les variétés en conservant les mêmes bocaux, il suffit juste d’effacer le texte précédent et de le réinscrire avec un stylo craie liquide, et hop le tour est joué.

Bien marquer les conserves

Pour les confitures, les conserves maison et les épices, on préfère réaliser des étiquettes personnalisées sur mesure, c’est plus rigolo et coloré!

Astuces pour ranger et compartimenter dans sa maison avec des étiquettes autocollantes.

Étiquetter les semis

Et comme les beaux jours reviennent et que certains de nous ont la chance d’avoir un extérieur, les premiers semis ont été faits dans le jardin ou dans les jardinières du balcon, et des étiquettes pour s’y retrouver dans ce qu’on a planté au potager ont été bricolées !


Coronavirus ou pas, si vous souhaitez aller plus loin dans l’organisation et le zéro déchet, vous pouvez en profiter pour préparer vous-même vos produits ménagers (pour les supers idées de Lucie, c’est par ici), ou même vos recettes de cosmétiques maison. Et pour s’y reconnaître dans toutes ces préparations maison, rien de mieux que les petites étiquettes Ludilabel 😉