Les quantités de déchets produites par habitant chaque année sont effrayantes. Et si on décidait d’adopter des gestes simples qui ont un impact bénéfique sur l’environnement mais également sur notre portefeuille ? Voici neufs conseils pour vous aider à mieux consommer et à mieux trier. Cette année, on réduit nos déchets !

Les produits jetables ✘

Les produits jetables représentent 30 kilos de déchets par habitant et par an, soit environ 8% des déchets produits. Bannissez lingettes et cotons, vaisselle jetable… Utilisez des produits réutilisables, comme des lingettes lavables en coton bio ou en bambou, avec de jolis imprimés pour toute la famille, fabriquées en France par Carotte et CieArolle ou le Petit Carré Français. Et si vraiment vous avez besoin de produits à usage unique, privilégiez par exemple les gobelets en carton à ceux en plastique, qui vont d’ailleurs être interdits prochainement.

Les emballages ✘

Évitez au maximum les emballages et suremballages. Privilégiez les recharges ou les produits faits maison. Pensez également aux produits vendus en vrac, comme le riz, les pâtes etc. Indispensable pour vos courses, les sacs en tissu réutilisables (grand tote bag pour les courses, petits sacs pour les produits en vrac), facile à transporter et qui vous évitera de collectionner les sacs en plastique ou en papier ! Niveau cosmétique et hygiène, de nombreux produits comme les shampoings ou dentifrices se trouvent sous forme solide, sans emballage, ou que vous pouvez recharger, comme ceux de Lamazuna ou Pachamamai.  
Investissez dans des produits de meilleure qualité, qui durent plus longtemps. Le site Produits Durables par exemple, recense les produits les mieux notés pour leur fiabilité. Privilégiez les produits réutilisables : acheter des piles rechargeables (ou accus) par exemple, permet de limiter considérablement ses déchets, tout comme remplacer le sopalin par des torchons, les filtres à café en papier par un filtre lavable, le papier aluminium par des récipients en plastique, le film plastique par des bee wraps

Des contenants et des objets pour éviter le gaspillage

Sauf exception, préférez l’eau du robinet à l’eau en bouteille. Pensez également à l’achat d’occasion, pour l’habillement, l’ameublement, l’électroménager…

Tous ces conseils vous permettront de réduire votre impact environnemental, mais aussi de faire des économies sur le long terme.

Selon Anaelle du blog de la Révolution des tortues, le mode de vie zéro déchet est à considérer “comme un horizon plutôt que comme un véritable objectif, c’est une invitation à consommer « en conscience », c’est-à-dire pas de manière compulsive”.

Les produits réutilisables ✔

Investissez dans des produits de meilleure qualité, qui durent plus longtemps. Le site Produits Durables par exemple, recense les produits les mieux notés pour leur fiabilité. Privilégiez les produits réutilisables : acheter des piles rechargeables (ou accus) par exemple, permet de limiter considérablement ses déchets, tout comme remplacer le sopalin par des torchons, les filtres à café en papier par un filtre lavable, le papier aluminium par des récipients en plastique, le film plastique par des bee wraps

Le papier ✘

Diminuez le nombre d’impressions de vos documents. Une grande partie d’entre eux peuvent être consultés sur écran et archivés numériquement. Privilégiez les services en ligne : facturation de l’eau, de l’électricité, du téléphone, mais aussi déclaration de revenus et autres services administratifs.… Enfin, posez un autocollant “stop pub sur votre boîte aux lettres, qui permet d’économiser en moyenne 40 kg de déchets papier par an !

Le tri sélectif ✔

Plus d’un tiers des produits vendus par les industriels en France n’est pas recyclable. Regardez les logos sur vos emballages pour être mieux aiguillés. Pensez que la vaisselle en verre et les miroirs ne se recyclent pas avec le verre, de même que les bouchons, capsules et couvercles qui sont à retirer des contenants en verre.

Pour vous aider dans le tri, et rendre cette activité pédagogique et ludique (vos enfants sont désormais bien informés à l’école sur le tri, et prendront plaisir à le réaliser avec vous) vous avons imaginé de jolies étiquettes pour les poubelles de tri sélectif de votre foyer.

Le compostage ✔

Les déchets de cuisine représentent en moyenne 45 kg/hab. et par an. Si vous avez un jardin, pensez au compostage ! Cela vous permettrait de réduire vos déchets ménagers de 30 à 40 % par an et par personne. Si vous vivez en appartement, renseignez-vous auprès de votre commune pour savoir si un compostage collectif est disponible près de chez vous. Enfin, soyez vigilant au gaspillage alimentaire ! Vous pouvez consulter nos astuces à ce sujet ici.

Les déchets à risques ✘

Médicaments, piles, équipements électriques et électroniques, pots de peinture, solvants, vieux clichés de radio, ampoules… Certains types de déchets ne doivent absolument pas être jetés dans les ordures ménagères car ils nécessitent un traitement spécial en fin de vie. Ils doivent donc être retournés selon les cas en magasin, déchetterie ou pharmacie. Pensez également à l’initiative Eco-système qui organise des collectes dans de nombreuses villes de France, pour récupérer l’électroménager hors d’usage, quelque soit sa taille.

Les objets réparables ✔

Pour faire réparer du matériel, vous pouvez consulter l’annuaire du réemploi des Amis de la terre (www.produitspourlavie.org). De nombreux tutos sont disponibles en ligne, et des ateliers et cafés de réparation sont proposés un peu partout en France pour vous apprendre à réparer vous-même vos produits.

La transmission ✔

Plutôt que de jeter vos vieux vêtements ou meubles dont vous n’avez plus l’utilité, pensez à leur donner une deuxième vie ! Vous pouvez les revendre à des particuliers sur des plateformes comme LeboncoinVinted (pour les vêtements et accessoires) ou même sur la marketplace Facebook et sur certains groupes d’utilisateurs. Vous pouvez également les donner à des associations, ou les déposer dans des conteneurs de collecte pour textiles qui récupèrent les vêtements propres, le linge de maison, mais aussi la petite maroquinerie et les chaussures. Certaines communes ont passé un contrat avec Le Relais, filiale d’Emmaüs, d’autres avec des entreprises privées. Des plateformes en ligne comme GEEV permettent également de diffuser vos annonces de dons aux personnes proches de chez vous.


Pour aller plus loin dans votre démarche, n’hésitez pas à consulter les blogs La Révolution des tortues, ou Je deviens écolo, qui donnent au quotidien des conseils bienveillants et simples à appliquer pour limiter votre impact environnemental !